C.G. JUNG

Rêve, Alchimie, Homéopathie, Poésie

Alchimie de la mort

Nouveau visage

Reflet du froid miroir

frontière du regard

elle voit le paysage

de son visage

lentement dispara√ģtre

Dans la nuit de la destruction.



Dévêtu par le temps

rouill√© par l’eau puissante des plaisirs et des larmes

labouré par le croc de la grande exigence

parcouru par les pistes du rire et de son ombre

elle le voit se défaire

comme tombent les pierres

d’un tr√®s vieil √©difice.



Et puis venu des strates des √Ęges de son √Ęme, vient un nouveau reflet.

Voici¬† l’ultime image

le dernier paysage

destruction transition

dernière initiation

voyage reconstruction

vers cet ancien visage

le visage oublié

d’avant sa naissance.



Et la glace reflète le sourire infini

d’un enfant qui n’est pas encore n√©.