C.G. JUNG

Rêve, Alchimie, Homéopathie, Poésie

De l’Oeuvre de la Nature à l’Oeuvre d’individuation

Dans cette seconde partie de la série de la Rêveuse, maintenant aidée par un analyste, le contact avec la nature oubliée se produit et elle progresse sur le chemin de l’individuation.

Nécessité d’une transformation de la personnalité
Le matériau onirique de la première partie de la série de rêves demande à être transmuté. L’analyste va avoir un rôle important dans ce travail.

Le grand orchestre de la Totalité
Il est nécessaire de retrouver la note si particulière que nous jouons dans le grand orchestre de la Totalité. Les séries de rêves sont un moyen de la diffuser vers la conscience.

Page précédente

Publié initialement dans le cadre d’une thèse cette page a été adaptée par Ariaga (Ariane Callot), son auteure.
Les ouvrages cités sont référencés à la page bibliographie.