C.G. JUNG

Rêve, Alchimie, Homéopathie, Poésie

Contributions

 Ariaga présente une poésie de M.C. Frédéric

Cornue culinaire

Ma cocotte en fonte est simplement noire.
Ni belle, ni moderne, elle n’a pas la soupape ou le rutilant couvercle pour cuire les mets en moins de temps que je ne soupire.
Ma cocotte en fonte a le ventre rond des Mère-Grand qui sommeillent.
Savantes femmes pour qui les heures lourdes ne sont jamais perdues √† la vie, au bonheur d’aimer.
√Člixirs et substances,
moelles et essences
bronzent et s’enluminent,
s’entremêlent et dansent
au son des liqueurs savantes,
puis dissolvent les frémissements de la matière,
lentes métamorphoses des saveurs.
Ma cocotte en fonte chuchote le silence sous l’obscur du couvercle. Elle engendre des mondes et murmurante elle opère la transsubstantiation des souvenirs.