C.G. JUNG

Rêve, Alchimie, Homéopathie, Poésie

L’œuvre inconsciente de la rêveuse

Dans la première partie de sa série de rêves, la Rêveuse livrée à elle même produit un matériau alchimique brut mais très significatif.

Les émergences alchimiques dans la série de la Rêveuse
Exposé du projet d’analyse de la série de la Rêveuse, du matériau alchimique brut à la prise de conscience du moi conscient.

L’importance des rêves initiaux
Un grand rêve isolé qui contient déjà des éléments essentiels de l’émergence de thèmes alchimiques dans la première partie de la série de la Rêveuse.

Un projet de travail alchimique
Reçu plusieurs années après, un second rêve initial de la Rêveuse est l’annonce d’un long travail sur soi semblable à l’œuvre des alchimistes.

Lumière de la Nature et lumière de la conscience
L’idée de Lumière de la Nature a été énoncée par la plupart des philosophes alchimistes de l’Occident. Elle va l’instruire, c’est à dire lui montrer comment il faut procéder intuitivement.

Le médecin est le préféré de Dieu
Le médecin était, pour les alchimistes, censé connaître les merveilles de la nature.

Menace de submersion par l’inconscient
Le conscient choisit et juge. L’inconscient s’affranchit de la dualité au risque de submerger le conscient.

Monter et descendre dans les séries de rêves
Monter et descendre en rêve, la mauvaise réputation du nombre vingt et la possibilité de concevoir en étant vierge.

Marcher sans jambes
Pour rentrer dans le jardin des philosophes alchimistes il faut quatre clés sinon on est comme privé de jambes.

L’alchimiste, sa cuisine et son fourneau
Comment, dans la série de rêves, apparait la maison symbolique de l’alchimiste, l’important étant la cuisine et son fourneau.

Page précédente

Publié initialement dans le cadre d’une thèse cette page a été adaptée par Ariaga (Ariane Callot), son auteure.
Les ouvrages cités sont référencés à la page bibliographie.